Se reconstruire après un burn-out ?

Étant donné que le burn-out touche simultanément les sphères énergétique, physique, émotionnelle, mentale, comportementale, il s’agira d’agir sur ces différents niveaux simultanément. Le processus de reconstruction passera successivement par revenir à soi, à la nature, aux autres, au travail.

Le repos psychique

L’épuisement général résultant du burn-out est d’abord la conséquence d’une activité mentale inadaptée. C’est le mental qui impose un rythme insupportable. Même si celui-ci est déterminé par l’extérieur, c’est le mental qui s’astreint à le suivre, même au prix de sa santé. Les ruminations, imaginations, projections sont la source des tempêtes émotionnelles, des efforts au-delà des limites de résistance, du déni. Le doute, la culpabilité, la peur et l’irritabilité sont encore des conséquences de l’activité mentale hors de contrôle. Et c’est lui encore qui se trouve à l’origine des états de concentration impossible, de confusion, de perte de mémoire. La première des priorités sera donc de reposer profondément son mental.

Pour cela :

  • Se détacher totalement des préoccupations
  • Respirer profondément, et surtout souffler, ralentir la respiration
  • S’hydrater en grandes quantité en évitant les excitants : eau, tisanes, jus de fruits
  • Chercher le calme dans l’environnement
  • Porter l’attention sur les sensations et revenir au présent, juste au présent, ce qui se passe maintenant

Le repos émotionnel

Un burn-out s’accompagne de beaucoup de souffrances, pour soi et pour son entourage qui ne comprend pas. La seconde priorité est de retrouver la paix et le calme intérieur.

Pour cela :

    • Rechercher un endroit calme
    • Respirer tranquillement
    • Méditer
    • Se concentrer sur son espace intérieur qui s’apaise
    • Laisser fleurir ses envies
    • Prendre du temps pour se faire du bien
    • Pratiquer des activités apaisantes

Le repos physique

Ce n’est que lorsque le mental et les émotions sont apaisés et commencent à se détendre et à se reposer, que le repos physique va pouvoir se mettre en place. Le stress a généré des tensions musculaires qui entretiennent des douleurs et des troubles divers, et peut-être des problèmes physiques encore plus préoccupants. Il s’agit maintenant d’apporter au corps les soins dont il a besoin :

  • Des exercices physiques doux et relaxants pour détendre les muscles
  • Des étirements, des pratiques de souplesse calmes
  • De la marche tranquille dans la nature pour soigner le système cardio-respiratoire
  • De la relaxation pour favoriser le sommeil
  • Du sommeil pour se régénérer

La recharge énergétique

Une fois que le corps a commencé à récupérer, il va progressivement devenir possible d’accélérer la recharge par des pratiques énergétiques plus précises :

  • Masser le 1 Rein (1er point du méridien du Rein en Médecine Traditionnelle Chinoise), sous chaque pied
  • Marcher pied nu
  • Pratiquer du Qi Gong
  • Faire circuler l’énergie à l’intérieur de soi
  • Aller voir un thérapeute en soins énergétiques, par exemple la méthode Hêtre
se reposer émotionnellement
l'évolution positive du burn-out

Faire le bilan

Une fois que l’on commence à se sentir mieux vient le moment de s’interroger, comprendre et prendre conscience, afin de pouvoir reprendre une vie normale épanouie sans risquer de replonger dans les mêmes écueils :

  • Que s’est-il passé ?
  • Quelles étaient les causes de ce stress qui m’a mené au burn out ?
  • Quelles étaient les causes de ce burn-out ?
  • Qu’est-ce que je n’ai pas vu ?
  • Où est-ce que je ne me suis pas écouté, pas respecté ?
  • Quelles pensées/croyances m’ont entraînées dans cette spirale ?
  • Quelles étaient la place de la peur ? de la culpabilité dans cette fuite en avant ?
  • Qu’est-ce que j’aurais pu faire/dire et que je n’ai pas fait/dit ?
  • Qu’est-ce que je ne veux plus reproduire ? subir ? faire ?
  • Qu’est-ce qui me manque dans ma vie ?
  • Qu’est-ce que j’aimerais faire et que je n’ai jamais pu faire ?
  • Est-ce que j’en aurais l’envie suffisante, le courage suffisant, les compétences nécessaires ou la possibilité de les acquérir ?
faire un bilan de l'origine du burn-out

Le retour à l'activité

Le processus de retour à l’activité peut commencer pendant la phase de bilan, à condition qu’il ne s’agisse pas au début de l’activité professionnelle précédente. Il est souhaitable de commencer par des activités manuelles, de préférence en extérieur, qui sont propices à l’introspection indispensable pour redémarrer dans les meilleures conditions.

Les changements radicaux sont devenus nécessaires, car les mêmes causes produisant les mêmes effets, reprendre la même activité dans les mêmes conditions va inévitablement réenclencher le processus de stress et de dégradation que l’on a déjà connu. Pour autant il est préférable de ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain, tout n’est pas forcément à changer. L’essentiel est de se recentrer sur une activité qui a du sens.

Alors que changer ?

  • Mon centre d’intérêt principal ?
  • Mon rythme de travail ?
  • Mon environnement de travail ?
  • Mes responsabilités ?
  • Mon activité professionnelle ?
  • Mes relations avec mon conjoint, ma famille, mes amis ?
  • Mon environnement de vie ?

Qui sommes nous ?

Conditions et tarifs

Stages

Contact

Programme

Le Centre

Nature et Sens

Les hébergements

Nos activités

Les formations

Les stages thématiques

Les ateliers

Les soins

Les Blogs

Stages et Ateliers

Articles thématiques

Si vous souhaitez recevoir périodiquement nos actualités,
veuillez vous inscire ci-dessous à notre Newsletter

Follow by Email
Instagram