Comment évolue un burn-out ?

Les facteurs d’évolution du burn-out :

L’évolution dépend considérablement :

  • du délai de détection 
  • de l’acceptation par la personne de son état
  • de son implication dans la résolution de son problème
  • de l’accompagnement dont elle bénéficie

Tant que le burn-out n’est pas identifié en tant que tel, tant que la personne ne reconnaît pas son état et que celui-ci nécessite des actions précises, tant qu’elle ne se soumet pas au processus de stabilisation, tant que la personne ne s’implique pas personnellement dans sa guérison, le processus de dégradation se poursuit.

La dégradation du burn-out

Indépendamment de cette situation d'épuisement, notre corps nous envoie régulièrement des signaux pour nous indiquer quand quelque chose ne va pas et qu’il faut agir : une gêne, ou une douleur sont destinées à attirer notre attention. Si on s’en occupe, la douleur disparaît. Si on néglige le signal, il va s’intensifier. D’abord le corps chuchote, ensuite il affirme, si cela ne suffit pas il se met à crier, puis il hurle, et enfin il dit STOP !

Le processus sera le même dans le cas du burn-out. Tant que l’on ne le prendra pas sérieusement en mains, il criera de plus en plus fort, au risque d’aboutir à l’accident extrême. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible à tout moment de s’engager dans la voie de la guérison.

Les conséquences,
pouvant laisser des séquelles :

  • la perte de confiance en soi
  • les difficultés de concentration
  • les pertes de mémoire
  • les accidents cardio-vasculaires
  • les douleurs musculo-squelettiques
  • la dépression
  • les maladies graves liées à un épuisement du système immunitaire
  • le suicide

Les conséquences indirectes sont également à prendre en compte :

  • les impacts familiaux : incompréhension et peur des proches, conjoint, enfants, …
  • impacts professionnels : erreurs, oublis, absences, manque de fiabilité, pire encore si c’est le chef d’entreprise lui-même qui est concerné, ou en cas d’activité indépendante
  • impacts financiers : l’arrêt d’activité impromptue peut vite aboutir à des difficultés financières sérieuses

L'évolution positive du burn-out

Lorsque la personne reconnaît son état, qu’elle l’accepte et se met en action de manière appropriée, l’évolution est positive.
Le chemin est plus ou moins long en fonction de l’état initial et des résistances qui ne manquent pas de se manifester. Pourtant, toutes les personnes qui ont tenu compte de la réalité de la situation ont radicalement changé leur mode de vie, en se recentrant sur leurs aspirations profondes.
Il s’agit d’un véritable parcours initiatique qui aboutit à une vie plus sereine et plus belle.
les conséquences du burn-out
l'évolution positive du burn-out

Comment évolue un burn-out ? Premiers secours : stabiliser

Même si cela paraît plus facile à dire qu’à faire, et que si c’était facile, cela se saurait, ces premières précautions sont indispensables pour interrompre la dégradation.

  • Arrêter de travailler
  • Se reposer, même si cela ne change pas grand-chose au début (ce qui ne signifie pas forcément dormir)
  • S’aérer
  • Se recentrer sur soi et mettre de côté toutes les préoccupations, même si on a des responsabilités
  • Sortir, dans la nature, marcher, respirer, se poser
  • Respirer consciemment, lentement
En cas de burn-out : s'aérer, marcher permet de récupérer de l'énergie émotionnelle et mentale

Qui sommes nous ?

Conditions et tarifs

Stages

Contact

Programme

Le Centre

Nature et Sens

Les hébergements

Nos activités

Les formations

Les stages thématiques

Les ateliers

Les soins

Les Blogs

Stages et Ateliers

Articles thématiques

Si vous souhaitez recevoir périodiquement nos actualités,
veuillez vous inscire ci-dessous à notre Newsletter

Follow by Email
Instagram