Le burn-out émotionnel

D’une façon générale, les émotions occupent une place centrale dans la problématique du burn-out.

1. C’est par l’accumulation de situations et d’événement générant des impacts émotionnels négatifs que le burn-out apparaît

2. Les conséquences émotionnelles du burn-out sont nombreuses

3. Le domaine émotionnel, affectif, amoureux peut lui-même être un des principaux déclencheurs du burn-out

Les causes émotionnelles du burn-out

Les nombreux imprévus de la vie quotidienne, de même que les situations tendues qui se prolongent, provoquent des vagues émotionnelles successives. À chaque fois nous sollicitons nos capacités d’adaptation pour surmonter l’obstacle, mais la fréquence et la durée installent progressivement une fatigue latente. Ce sont les émotions, générées par les situations, qui épuisent. L’usure concerne aussi le domaine émotionnel.

Frustrations, déceptions, conflits, humiliations, coups de gueule, sentiment d’impuissance, situations insolubles, culpabilité, dévalorisation de soi, … font le lit d’une spirale de dégradation qui risque de conduire au burn-out.

Au sein d’une relation affective, les enjeux sont exacerbés. Les événements ont lieu la plupart du temps à huis clos, ou en présence des enfants, ce qui rajoute de la tension supplémentaire. Un cocktail détonnant !

La fatigue mentale et le burn-out émotionnel

La recherche de solutions qui n’aboutissent pas, les situations sans issue engendrent des mécanismes de rumination. Les problèmes tournent en boucle, et accélèrent. La fatigue mentale s’installe, difficile à éliminer parce que le repos est encore un peu plus propice à la rumination. Il n’y a jamais de repos pour le mental. Mais un cerveau en roue libre finit par devenir irrationnel. Les sautes d’humeur, ou au contraire la sidération émotionnelle (absence d’émotions), sont les prémisses du véritable épuisement émotionnel.

La recherche de solutions qui n’aboutissent pas, les situations sans issue engendrent des mécanismes de rumination. Les problèmes tournent en boucle, et accélèrent. La fatigue mentale s’installe, difficile à éliminer parce que le repos est encore un peu plus propice à la rumination. Il n’y a jamais de repos pour le mental. Mais un cerveau en roue libre finit par devenir irrationnel. Les sautes d’humeur, ou au contraire la sidération émotionnelle (absence d’émotions), sont les prémisses du véritable épuisement émotionnel.

les conséquences émotionnelles du burn-out

Les conséquences émotionnelles du burn-out

Quelques soient ses facteurs déclenchants, le burn-out s’accompagne d’une fragilité émotionnelle. Déni, instabilité émotionnelle, larmes, colère, culpabilité, absence totale d’émotion comme si la personne était coupée d’elle-même en sont des signes. À moyen terme les débordements d’émotions se stabilisent et laissent apparaître l’épuisement. Le repos est impératif.

les symptômes d'un épuisement émotionnel

Quels sont les symptômes d'une fatigue mentale ?

  • Difficultés de concentration
  • Troubles de la mémoire
  • Confusion mentale
  • Troubles du sommeil
  • Troubles de l’humeur
  • Troubles de l’appétit
  • Rumination
  • Démotivation
  • Épuisement

Le repos physique n’a que peu d’effet sur la fatigue mentale qui s’entretient par de la rumination.

En cas de burn-out : s'aérer, marcher permet de récupérer de l'énergie émotionnelle et mentale

Les premières solutions

Comment se reposer émotionnellement ?

Le repos physique n’a que peu d’effet sur la fatigue émotionnelle, puisqu’il est propice à la rumination. L’objectif est donc plutôt de calmer les vagues qui ont tendance à submerger :

    • Sortir dans la nature, s’aérer, marcher
    • Respirer lentement et profondément, plusieurs fois dans la journée
    • Méditer si c’est possible dans ruminer
    • Faire des activités simples en y mettant toute son attention
    • Éviter autant que possible tout contact avec les situations impliquées

Comment retrouver de l'énergie mentale ?

  • La priorité est de calmer la ronde des pensées
  • Prendre du temps pour soi et laisser un temps les responsabilités de côté
  • Respirer, s’aérer (le manque d’oxygène aggrave la fatigue mentale)
  • S’hydrater régulièrement (la déshydratation est un facteur aggravant)
  • Sortir régulièrement marcher ou se reposer dans la nature
  • Faire des activités que l’on aime
  • Faire des activités en étant pleinement dans l’instant présent, et dans le plaisir

Qui sommes nous ?

Conditions et tarifs

Stages

Contact

La terrasse du Centre des Sources en Gironde

Programme

Le Centre

Nature et Sens

Les hébergements

Nos activités

Les formations

Les stages thématiques

Les ateliers

Les soins

Les Blogs

Stages et Ateliers

Articles thématiques

Si vous souhaitez recevoir périodiquement nos actualités,
veuillez vous inscire ci-dessous à notre Newsletter