L’une des principales applications de cette méthode, est la résolution des problématiques d’hypersensibilité, d’intolérance et d’allergies. Sa particularité est de mettre le patient au cœur du processus thérapeutique.
C’est lui qui sait (et non le thérapeute) d’où vient le problème, de quoi il a besoin, et quelles sont les solutions.
Le thérapeute se rend totalement disponible et à l’écoute du corps du patient pour restaurer l’Harmonie de l’Être, dans toutes ses dimensions. Le corps (et les autres niveaux) se détend, retrouve une communication paisible avec son environnement, le système immunitaire se calme, et les symptômes disparaissent.

Vous pouvez consulter ici un article sur les mécanismes de l’allergie.

La méthode Hêtre est une méthode que j’ai mise au point à l’issue d’une recherche personnelle de plus de 30 années de pratiques énergétiques. Elle a été développée au fil des ans, à partir d’une synthèse entre la Biokinergie©, la Médecine Chinoise, et la Médecine Symbolique©, 3 disciplines qui trouvent dans cette approche une remarquable complémentarité.

La méthode Hêtre en pratique :

Lors du premier rendez-vous, le patient décrit ses symptômes, ainsi que les allergies qu’il se connaît. Quelques explications sur le phénomène et ses mécanismes vont lui permettre d’aborder le soin selon une vision plus vaste. Comme le décrit l'article en lien ci-dessus, derrière l'arbre du symptôme connu, se cache la plupart du temps une forêt de troubles restés inaperçus.

1ère étape : identifier la forêt.

Un test manuel 3D va identifier les substances qui provoquent des réactions du système immunitaire (même asymptomatiques), à quel niveau (physique, énergétique, émotionnel, …), avec quelle intensité (une valeur chiffrée de 0 à …). C’est un test rapide et puissant qui balaye plusieurs centaines d’allergènes potentiels. Il est réévalué à chaque séance afin de suivre l’évolution au fil du temps.

À cette occasion, nous identifions fréquemment parmi les allergènes en cause des « substances » inattendues, comme par exemple : les ondes électro-magnétiques, les antennes, l’électricité statique, des couleurs, des émotions, des pensées, … Autant de phénomènes sollicitant parfois en permanence le système immunitaire qui participent au fil du temps à son épuisement.

2ème étape : laisser le(s) corps du patient choisir ses priorités.

À l’issue du test, la photo instantanée de la situation est révélée. Mais face à une telle complexité, le cerveau du thérapeute, même très expérimenté est bien trop limité pour savoir quel fil tirer de la pelote, quelle chronologie thérapeutique adopter ? Plutôt que de vouloir imposer au corps du patient un protocole standard, ou un choix arbitraire, il parait plus approprié de s’en remettre à son intelligence cellulaire et énergétique pour déterminer ce qui lui convient lors de la séance du jour.

3ème étape : réharmoniser.

Le soin proprement dit s’appuie sur différents outils énergétiques issus de la Médecine Chinoise, ainsi que d’approches manuelles occidentales. Une fois encore, c’est le corps du patient qui guide le soin, l’enchaînement des gestes techniques, et leur localisation.
Cette posture d’écoute réduit considérablement le nombre de séances nécessaires au traitement (par rapport à d’autres méthodes), et l’on constate ensuite que de nombreux allergènes ont été traités simultanément. Parallèlement, il n’y a plus de période d’éviction à respecter après le soin, ce qui apporte un confort en termes d’organisation. L’intensité des réactions au test décroit rapidement et quelques séances suffisent pour commencer à ressentir une réduction des symptômes.

Quelques pas plus loin

Les observations résultant du test pratiqué dans la méthode Hêtre ont considérablement fait évoluer notre vision de l’allergie.
Nous avons déjà vu précédemment que les allergènes pouvaient être très nombreux, et parfois inattendus, voire « étranges ». Il est de plus fréquent que les sensibilités se manifestent particulièrement, voire exclusivement à des niveaux non physiques, parfois énergétiques, émotionnels, ou même beaucoup plus subtils, alors même qu’ils provoquent des symptômes bien physiques. Cela montre la nécessité d’une démarche énergétique globale pour résoudre ce type de problèmes.

Plus l’exposition à un allergène est fréquente, plus le risque allergique augmente. Ainsi des « substances » omniprésentes dans notre environnement apparaissent de plus en plus nombreuses dans les résultats des tests, comme autant d’agressions invisibles de l’organisme qui activent constamment et finissent par épuiser le système immunitaire.

  • Des substances alimentaires particulières (gluten, additifs alimentaires, polluants, …)
  • Des émotions (peur, culpabilité, …)
  • Des phénomènes vibratoires (électro-magnétiques, l’électricité statique, les ondes, les antennes, certaines couleurs, …)
  • Des désordres liés à l’habitation (énergies, sous-sol, influences diverses, …)
    Il est à noter que ces désordres peuvent être résolus en réharmonisant directement l’habitation (consulter les articles sur la Géobiologie, et l’Harmonisation Habitat/Habitant)

  • - …

Les allergies multiples, complexes, et/ou graves interpellent particulièrement. On observe dans ce cas un état de « tensions » sur de nombreux plans, qui « étouffe » littéralement l’organisme. Relâcher ces tensions sera nécessaire pour que le système immunitaire puisse retrouver sa liberté de fonctionnement et son efficacité. Mais d’où viennent ces tensions ? Mettre du sens sur leur apparition contribue à leur dissolution. Le recours à une analyse symbolique permet souvent d’aller plus loin et plus vite dans la résolution. (Vous pouvez consulter ici un article sur la Médecine Symbolique).
Les allergies complexes chez les jeunes enfants sont aussi sources d’interrogations. Comment un organisme si jeune peut-il avoir déjà été si « sur-exposé » à quoi que ce soit ? l’hérédité uniquement ? L’expérience montre que dans ce cas également, les apparences sont trompeuses. Les tests pointent les causes profondes du désordre. Les parents sont alors invités à devenir totalement acteurs dans l’amélioration de l’état de leur enfant.